Rendez-vous cœur


Les maladies cardiovasculaires désignent un ensemble de maladies du cœur et des artères. Elles constituent aujourd’hui la première cause de mortalité dans les pays développés. Pourtant, hormis l’hérédité, le sexe et l’âge, leurs principaux facteurs de risque dépendent… de vous. Pour agir, suivez le guide !

Surveillez cholestérol et hypertension

Le développement de maladies cardiovasculaires dépend de plusieurs paramètres. Plus vous cumulez de facteurs de risques, plus la probabilité de développer un jour l’une de ces maladies augmente. Au premier rang de ces facteurs, l’excès de cholestérol ou hypercholestérolémie. Cette graisse naturelle, indispensable à notre organisme, peut en effet devenir redoutable lorsque son taux dans le sang est trop élevé. Le cholestérol « encrasse » alors les artères, allant jusqu’à gêner la circulation du sang vers le cœur ou le cerveau, et accroissant le risque de formation de caillots.
Autre facteur de risque, l’hypertension, dont souffrirait 15 à 20% de la population des pays développés. Tout comme l’excès de cholestérol, cette pathologie met les artères à rude épreuve. Elle contraint aussi le cœur à une surcharge de travail et, à long terme, épuise votre organisme. Pour vous en prémunir, adoptez une bonne hygiène de vie et soyez vigilant. Une fois par an, faites mesurer votre tension par un professionnel. Globalement, une tension normale doit être inférieure à 14/9 ; elle est en moyenne de 13/8.

Stoppez le tabac

Le tabagisme, on le sait, est un fléau. Non content de favoriser de nombreuses maladies, au premier rang desquelles le cancer, il diminue vos capacités respiratoires et cardiaques à l’effort, entraîne un durcissement des artères, favorise l’hypertension et multiplie les risques d’infarctus du myocarde et d’attaques cérébrales. Bref, si vous aimez la cigarette, elle, en revanche, ne vous aime pas. Bannissez-là purement et simplement. Votre pharmacien vous aidera à envisager la solution la plus adaptée à votre cas pour arrêter.

Adoptez une alimentation équilibrée

Le surpoids, et à fortiori l’obésité, sont des facteurs majeurs de risques cardiovasculaires. Pour éviter les kilos superflus et garder votre taux de cholestérol au plus bas, adoptez une alimentation équilibrée, en réduisant les graisses saturées (contenues notamment dans le jaune d’œuf, l’huile de palme, les viandes grasses, les viennoiseries…) et en limitant les sucres, le sel et l’alcool. Adoptez à volonté les fruits, légumes et légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots secs…). Sources de fibres, celles-ci ont l’avantage d’aider à réduire le taux de cholestérol et constituent une alternative nutritionnelle intéressante à la viande. Et si vous souffrez d’une surcharge pondérale avérée, sachez qu’il suffit de perdre 10 à 15% de son poids de départ pour diminuer ses risques d’hypertension et baisser significativement ses taux de cholestérol et de triglycérides sanguins.

Pratiquez une activité physique au quotidien

Dernier conseil, adoptez une activité physique quotidienne. Nul besoin de nager 10 km ou de faire un squash chaque matin pour entretenir votre cœur. Trente minutes d’activité modérée par jour (marche, vélo, jardinage, ménage…) suffisent à améliorer la forme et la santé. Votre cœur vous dira merci !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *