Octobre Rose : une pharmacienne engagée auprès des femmes atteintes d’un cancer du sein


Après le traumatisme du diagnostic et celui de la chirurgie, les patientes du Nord-Pas-de-Calais peuvent trouver un soutien et un accompagnement privilégiés à Coudekerque.

 

Traditionnellement le mois d’Octobre est dédié à la lutte contre le cancer du sein qui touche, chaque année en France, 55 000 nouvelles femmes.  Objectif : inciter au dépistage. Mais aussi promouvoir les initiatives qui permettent d’aider ces patientes à mieux vivre leur maladie. Parmi elles, celle d’une pharmacienne, Julie, qui a repris le flambeau : sa maman, pharmacienne aujourd’hui à la retraite, a créé il y a 25 ans, un espace dédié aux femmes opérées du sein, mitoyen de son officine. Ainsi depuis 14 ans, Julie et sa préparatrice Isabelle accueillent ces patientes à « medical store », où ces dernières peuvent  prendre rendez-vous pour choisir une prothèse mammaire externe adaptée à leur activité quotidienne ou sportive, essayer un foulard, acheter leur lingerie ou leur maillot de bains en toute discrétion. « Quand le diagnostic de cancer du sein vous tombe sur la tête, vous devez ensuite affronter une chirurgie, et souvent une chimiothérapie.  Vous subissez un traumatisme et vous perdez en même temps votre féminité. Dans cet espace, les femmes trouvent écoute et empathie. Avec mon équipe, nous répondons à leurs angoisses, leurs questions. Elles peuvent aussi rencontrer d’autres patientes qui ont déjà plus d’expérience avec cette maladie et qui peuvent leur apporter une lueur d’espoir »

 

De la magie à la pharmacie

 

Aujourd’hui Julie et Isabelle travaillent de concert avec les associations locales, les socio-esthéticiennes ou encore un coiffeur spécialiste des prothèses capillaires. « Tous les ans, nous organisons des défilés de mode avec les nouvelles collections de lingerie et de maillot de bains. L’occasion pour les patientes de partager leur expérience dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Nous avons presque créé une famille », souligne-t-elle. Son souvenir le plus émouvant ? « Une jeune femme, qui avait subi une ablation d’un sein, qui est venue essayer sa prothèse externe et sa lingerie pour sa robe de mariée … Quelle émotion! Cela fait partie des moments magiques que j’ai pu vivre en tant que pharmacienne. Ce service que nous apportons aux femmes atteintes de cancer est un véritable engagement: cela exige beaucoup d’investissement personnel. Mais c’est un enrichissement sur le plan humain et cela donne un sens à mon métier : un métier que j’aime mais que j’aime encore plus avec cette activité qui me fait travailler avec le cœur », souligne-t-elle. Julie et Isabelle connaissent les conjoints, les familles de ces femmes. Elles partagent leurs joies, mais aussi parfois les tristes nouvelles. 250 patientes de la région Nord-Pas-de-Calais leur ont déjà fait confiance.

 

 

Brigitte-Fanny COHEN

 

Pour en savoir plus : www.prothese-mammaire-dunkerque.fr