Guérir du diabète ?


Une étude scientifique tord le cou aux idées reçues : elle affirme que le diabète de type 2 n’est pas, comme l’a toujours cru, une maladie irréversible !

Plus de 4 millions de Français sont concernés par le diabète de type 2 ou diabète de la maturité : celui qui survient en général après 50 ans, qui est favorisé par la sédentarité, le surpoids et une alimentation déséquilibrée. Une étude, publiée dans le British Medical Journal, affirme qu’il existe de plus en plus de preuves expérimentales, indiquant qu’on peut obtenir des rémissions du diabète : lors de la prise de sang, la glycémie – le taux de sucre dans le sang- est redevenue normale. Et ce, sans prendre de médicaments antidiabétiques. Evidemment, ce n’est pas par un coup de baguette magique qu’on peut faire marche arrière, mais en modifiant drastiquement son mode de vie.

Rémission et non guérison

« Pour mettre un diabète en rémission, il faut adopter une alimentation modérée en glucides, légèrement plus riche en graisses de bonne qualité, et riche en fibres. Ce qui revient à suivre le régime méditerranéen. Mais l’élément essentiel, c’est la perte de poids : en perdant 15% de son poids initial, par exemple si on passe de 100 kg à 85kg, on peut espérer y arriver», explique le Dr Boris Hansel, endocrinologue à l’hôpital Bichat à Paris. A cela il faut ajouter l’exercice physique : condition indispensable pour faire reculer son diabète. « Mettre ses muscles en mouvement est fondamental. Parce que le muscle joue en rôle important pour capter le sucre présent dans le sang. Et l’activité physique va améliorer le fonctionnement du foie et du pancréas, deux organes qui régulent la glycémie. Il faut recommander une activité d’endurance  soutenue, 4 à 5 heures par semaine», poursuit le Dr Hansel.  Les spécialistes préfèrent parler de rémission, et non de guérison. Pour que le diabète soit indétectable lors d’une prise de sang, il faut adopter quotidiennement cette nouvelle hygiène de vie : faire attention à son alimentation, ne pas regrossir, pratiquer un sport plusieurs fois par semaine. « Quand un patient relâche ses efforts, le diabète peut resurgir. Et il est vrai qu’il est plus facile d’obtenir une rémission si le diabète est diagnostiqué depuis moins de dix ans, et par conséquent si le pancréas n’est pas trop altéré par la lmaladie », précise le Dr Hansel. Donc pas de faux espoirs ! Mais certains patients obtiennent des répits très conséquents, jusqu’à 15 ou 20 ans de rémission! Autant d’années de vie en bonne santé !

 

Brigitte-Fanny COHEN