Des mains de princesse en plein hiver


Avec le retour du froid, nos mains sont mises à rude épreuve. Comment les chouchouter ?

 

Nos mains sont quotidiennement soumises aux agressions extérieures. Or leur peau est extrêmement fine et fragile. Naturellement sèche, elle contient peu de glandes sébacées qui favorisent habituellement la production d’un film protecteur naturel. Les activités manuelles, les lavages répétés et la manipulation de produits ménagers augmentent le risque de sécheresse et de gerçures. L’arrivée des premiers frimas n’arrange rien : le froid provoque une déperdition en eau et une vasoconstriction, qui ont leur part de responsabilité dans la déshydratation, un phénomène qui accentue ce sentiment d’inconfort et de peau qui tiraille. Porter des gants, c’est bien, mais cela ne suffit pas.

De multiples actifs protecteurs

 

L’épiderme des mains nécessite une attention quasi-constante, afin de lutter contre la sécheresse naturelle et les attaques du froid. Pour commencer, lavez vos mains de préférence avec un savon surgras et séchez-les dans une serviette en éponge. Après chaque lavage, il faut penser à  utiliser des crèmes très concentrées en actifs nourrissants et adoucissants, notamment les beurres végétaux, dont le karité et le cacao. Sans oublier des principes actifs adoucissants, comme l’allantoïne et la glycérine qui laissent un film protecteur à la surface de la peau, des émollients tels la mauve et la guimauve, des hydratants comme l’urée ou l’huile de silicone très protectrice. Le jour, on peut opter pour des crèmes relativement légères, plus pratiques car moins grasses. La nuit, pour un soin plus riche à base d’une huile végétale pure (noix de coco, olive, sésame). On n’hésite pas à en mettre beaucoup. Au réveil, les mains auront absorbé ces produits nourrissants et seront prêtes pour affronter une fois de plus le froid et les autres agressions extérieures.

 

 

Brigitte-Fanny COHEN