L’huile de coco, la nouvelle star des cosmétiques


L’huile de noix de coco a de nombreuses vertus, notamment sur le corps et les cheveux. Angelina Jolie et Gwyneth Paltrow l’auraient adoptée.

Son arôme sucré est un plaisir pour les sens, elle laisse sur l’épiderme une agréable odeur d’été. Mais son atout principal est certainement son pouvoir hydratant. Très utilisée dans tous les pays tropicaux pour sa capacité à réhydrater la peau et les cheveux, l’huile de coprah ( la chair de coco) est très riche en minéraux -potassium, fer, magnésium, cuivre et zinc- indispensables à la protection et au fonctionnement de la vie cellulaire. Les Mauriciens créoles ont une tradition que certains perpétuent encore : la pulpe, fraîche et râpée, est frottée à même la peau qu’elle exfolie et hydrate. Ou sinon, réduite dans l’eau, elle se transforme en beurre cosmétique et comestible. Séchée au soleil puis pressée, elle libère son huile qui est ensuite filtrée pour être appliquée sur la peau et les cheveux.

Un élixir précieux

Dans les pays occidentaux, c’est surtout l’huile de coco qui séduit les femmes et l’industrie cosmétique. Elle est très riche en acides gras essentiels (acide laurique et acide myristique) qui lui confèrent une action relipidante, d’autant plus qu’elle est très facilement absorbée par la peau. Cette huile nourrit l’épiderme, hydrate les pores et apaise les irritations. Riche en antioxydants, elle aide à lutter contre le vieillissement de la peau, et lui redonne de l’éclat et un aspect satiné. Avec de telles vertus, rien d’étonnant à ce qu’on la retrouve dans de très nombreux produits : savons, baumes, laits pour le corps, crèmes pour les mains, soins de visage… Ce précieux élixir est également présent dans les produits capillaires: huiles, shampooings, masques… On peut également utiliser l’huile de coco seule, avant le shampoing ou en soin sans rinçage, pour les cheveux très secs et cassants. Pour les cheveux normaux, il est préférable de rajouter quelques gouttes à son soin habituel et de bien rincer ensuite. Petit plus : l’huile de coco, en plus de réparer et de nourrir en profondeur, donne une jolie brillance à la chevelure.
Brigitte-Fanny COHEN