L’hiver, le visage fait face


Attention au grand méchant froid qui devrait faire son apparition début 2016. Protéger son visage sera alors une nécessité voire une priorité.

 

L’automne et le début de l’hiver ont été particulièrement cléments, avec des températures presque printanières. Mais les spécialistes de la météo le prédisent : le froid fera son come-back. Bien sûr, on peut protéger son corps par d’épais vêtements, ses cheveux par des bonnets de laine, et ses mains par des gants bien chauds. Mais, à moins de sortir cagoulés comme les petits écoliers, il est impossible de protéger son visage des morsures de l’hiver. Il est donc le plus exposé et fragilisé. A cause du froid, la circulation se fait plus paresseuse dans les micro-vaisseaux et les glandes sébacées peinent à fabriquer le film hydrolipidique, ce précieux mélange d’eau et de gras qui recouvre la peau et la protège. En toute logique, l’épiderme se déshydrate particulièrement sur le visage, il rougit, et va même jusqu’à se fendiller au niveau des lèvres.

 

Astuces contre le froid

 

Priorité donc aux soins qui serviront de boucliers anti-froid au visage, notamment les ingrédients végétaux capables de se déposer sur la surface de la peau sans l’obstruer : des huiles pour adoucir, des beurres pour nourrir, des crèmes pour hydrater. Le tout freinera la déshydratation en recréant une barrière de sébum. Une astuce : troquer sa crème habituelle pour une crème plus riche voire plus grasse. Très utile aussi dans ce contexte: le maquillage. Les fonds de teint ne se contentent pas de redonner un peu d’éclat au visage. Ils le protègent également, surtout s’ils sont hydratants. Qui dit maquillage, dit aussi démaquillage : l’hiver on peut préférer au lait démaquillant une formule plus grasse comme l’huile. Un réflexe une fois par semaine : un masque hydratant, pour réparer et apaiser la peau en profondeur. Protéger son visage pendant la journée, c’est bien, mais l’aider à se réparer avec une crème de nuit particulièrement riche, c’est important : les cellules se régénèrent pendant le sommeil. Les lèvres, qui possèdent peu de glandes sébacées, constituent une zone fragile qui mérite un traitement de faveur : des baumes et des rouges à lèvres hydratants à utiliser sans modération !

 

 

Brigitte-Fanny COHEN