Lutter contre la sédentarité au bureau


Des études nouvelles montrent qu’on peut lutter contre la sédentarité au travail par des exercices simples à réaliser. Avec un double bénéfice : pour le corps et pour le cerveau.

 

Une activité physique régulière est recommandée pour prévenir les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’obésité, et même certains cancers. Mais on s’est rendu compte que le fait même de rester assis longtemps est un facteur de risque à part entière. Des spécialistes dénoncent désormais les « sitting diseases », autrement dit les maladies provoquées par la position assise. En 2010, l’American Cancer Society tirait la sonnette d’alarme, affirmant que le risque de mortalité d’une personne assise plus de six heures par jour était 20 % plus élevé que celui d’une personne assise seulement trois heures par jour. Des études ont démontré, par exemple, que le fait de rester assis longtemps tous les jours augmentait le risque de cancer du colon.

 

Bouger en travaillant

 

Il faut donc prendre le temps de se lever régulièrement et de bouger, y compris au bureau. Les dernières études de neurobiologie affirment que des exercices spécifiques, au cours de la journée, améliorent également les fonctions cérébrales. « Elles montrent qu’il n’est pas nécessaire de faire du sport de manière intensive pour être en bonne santé. Quelques minutes d’exercices « intelligents » peuvent suffire s’ils sont basés sur des mouvements complexes conçus pour faire travailler l’équilibre, la coordination, la souplesse… et le cerveau ! Principalement des étirements, des pas qui ressemblent à des pas de danse etc… », explique Lucy Vincent, neurobiologiste. On peut faire ces exercices devant la photocopieuse, dans un couloir, derrière son ordinateur. Les bénéfices sont nombreux. « Ces exercices ont un impact sur le cerveau : on est déjà de meilleure humeur. Et des études sur l’animal ont permis de constater la libération d’un facteur de croissance qui créée de nouveaux réseaux neuronaux : cela a des répercussions sur l’éveil, la logique de la pensée, la mémoire. Au final, on devient plus performant au travail», affirme Lucy Vincent. Pour être vraiment efficace, il est conseillé de se lever toutes les heures pour bouger 2 minutes. Mais des études montrent aussi que bouger 5 min dans la journée fait déjà une différence. Seul frein : il faut oser bouger devant ses collègues. Et vaincre la peur du ridicule !

 

Brigitte-Fanny COHEN

Pour en savoir plus :

www.mesinca.info