Epilation au laser : attention à l’hyperpilosité paradoxale


Actuellement des dermatologues tirent la sonnette d’alarme : certains patients espéraient une épilation définitive grâce au laser et se retrouvent confrontés à une pilosité plus importante.

 

Aujourd’hui, quand le laser est pratiqué par des mains expertes, les risques sont extrêmement rares. Cependant des dermatologues constatent de plus en plus d’hyperpilosités paradoxales : on vient faire du laser pour se débarrasser de ses poils, et on se retrouve plus poilu qu’avant. Cette repousse survient en général après deux ou trois séances. Selon les estimations, entre 0,9 et 4% des patients seraient concernés. Certaines patientes, venues pour une épilation du visage, se retrouvent avec une barbe ! Des hommes qui se font épiler le dos se retrouvent encore plus velus.

 

Le bon âge et le bon endroit

 

Comment expliquer ce phénomène étrange ? « Dans une même zone peuvent cohabiter de gros poils et des poils très fins. Ces derniers, sous l’effet du laser ou de lampe flash, peuvent devenir de gros poils visibles. Cette stimulation paradoxale de la pilosité peut survenir chez des femmes jeunes (moins de 35 ans) et des hommes jeunes (moins de 45 ans) : des tranches d’âges durant lesquelles les hormones ne sont pas encore stables et sont capables de nous faire fabriquer des poils en quantités importantes. L’épilation par laser ou lampe flash peut donc réveiller cette instabilité hormonale », souligne le Dr Isabelle Catoni, du Syndicat national des dermatologues-vénéréologues, « du coup chez les hommes jeunes, il ne faut pas épiler les pommettes et le dos. Chez les femmes jeunes, il ne faut pas traiter l’ovale du visage, les pommettes, les tempes, les faces latérales du cou ainsi que la zone située entre les seins ». C’est un problème compliqué : le laser ne permet pas de se débarrasser de ces nouveaux poils. Et quand cette hyperpilosité apparaît sur le visage et on peut imaginer la souffrance psychologique qui en découle. La solution : passer à l’épilation électrique. Un traitement qui peut parfois s’avérer long et coûteux. L’épilation laser donne en général d’excellents résultats mais le risque zéro n’existe pas. Pour éviter au maximum les complications, autant s’adresser à des médecins spécialisés dans cette technique.

 

Brigitte-Fanny COHEN