A chaque peau ses besoins


Avant de choisir une crème pour le visage, il est indispensable de connaître son type de peau.

 

J’ai la peau normale
Elle est souple et douce. Son aspect mat et son grain régulier sont faciles à entretenir. Son absence d’imperfections la dispense d’épais camouflages… Un atout qu’il faut précieusement conserver.
Ses besoins : au quotidien, il suffit de la nettoyer parfaitement matin et soir avec une eau micellaire et d’appliquer une crème de jour hydratante de votre choix sans autre spécificité.
J’ai la peau mixte
Les épidermes mixtes sont les mêmes que les normaux, sauf sur la zone T (front, nez, menton) où ils accusent un excès de sébum. Il faut donc réguler cette partie du visage qui affiche de la brillance et des petites imperfections.
Ses besoins : un soin à la fois hydratant et matifiant le matin. Les poudres absorbantes et le zinc sébo-régulateur contenus dans la texture fluide corrigent la zone grasse. La nuit, on applique une crème hydratante sur tout le visage.
J’ai la peau grasse
Identifier une peau grasse est bien plus facile que d’éradiquer son problème : pores dilatés, brillance et imperfections, plus ou moins accentuées selon les cycles hormonaux et les saisons, font loi.
Ses besoins : pour combattre la séborrhée (excès de production de sébum) dont la peau grasse est victime, il faut veiller à utiliser des produits qui la régulent. Deux à trois fois par mois, on applique un masque à l’argile dont la composition à l’effet buvard absorbe et régule le sébum. Côté soin, on mise sur un fluide hydratant ultra léger qui contient du zinc et du cuivre.
J’ai la peau sèche
Pour la traiter, il faut dissocier celle naturellement sèche de celle occasionnellement déshydratée comme par exemple après des vacances au soleil ou après des grands froids. Dans les deux cas, la peau sèche tire, picote, se fendille même parfois.
Ses besoins : Les peaux sèches réclament des crèmes relipidantes (riches en huiles végétales) et les peaux déshydratées ont besoins de soins riches en actifs capables d’apporter et de retenir l’eau dans les cellules, comme l’acide hyaluronique.
J’ai la peau sensible
Sensible, réactive, intolérante… Les qualificatifs sont variés mais le résultat est le même. La peau sensible rougit et gratte à la moindre agression intérieure ou extérieure.
Ses besoins : un soin apaisant à base d’eau thermale par exemple. Préventif et curatif, il faut qu’il contienne le moins d’ingrédients possible pour minimiser les risques de réactions cutanées ! Evitez les produits riches en tensio-actifs, conservateurs, parfums, silicones, urées, acides de fruits et rétinol.

 

Brigitte-Fanny COHEN