Autobronzants : hâlez en paix


 

Comment faire pour avoir un petit air de vacances avant les vacances ? Solution : les autobronzants. Reste à opter pour la texture qui vous colle le mieux à la peau…

 

Les beaux jours reviennent et avec eux, l’envie de raccourcir les jupes et de dénuder les bras. Seulement voilà : dévoiler la pâleur d’une peau cachée tout l’hiver ne va pas de paire avec une garde robe printanière. Que faire pour être bronzé(e) sans passer par la case soleil ? La réponse a été donnée dès le début des années 70 par les laboratoires qui ont créé les autobronzants. Des produits qui offrent un teint hâlé sans les méfaits des UV. Certes, les premières textures offraient un résultat orangé et rarement uniforme… Heureusement depuis, d’énormes progrès ont été réalisés grâce à la découverte de la Di-Hydroxy Acétone ou DHA. Cette molécule issue du sucre de l’écorce de châtaigne s’oxyde au contact des kératines et de l’oxygène. Un processus de coloration totalement inoffensif pour la peau car superficiel et éphémère. Choisissez votre produit en fonction de votre carnation naturelle. Plus une texture est concentrée en DHA, plus elle se destine aux teints mats, avec un taux de 5%. A l’inverse, pour les peaux claires, il faut une concentration en DHA qui ne dépasse pas les 3%.

 

Choisir sa texture préférée

 

Pour celles qui apprécient les sensations de fraîcheur sur la peau, mais surtout qui aiment avoir un résultat rapide et garanti uniforme, l’autobronzant en spray est le produit de choix. Atout des crèmes et des laits : ils contiennent des agents hydratants (beurre de karité, aloévera, jojoba). Fluides, légers et délicieusement parfumés, ces crèmes et ces laits colorent progressivement la peau et s’adaptent à toutes les carnations naturelles. Quant aux lingettes imbibées d’autobronzant, elles sont très pratiques pour une mise en beauté express du visage, et vous accompagnent où vous voulez. Conseillées aux peaux mates car concentrées en DHA, elles contiennent la dose exacte nécessaire à une application uniforme.Les gels sont parfaitspour les néophytes : ils s’étalent facilement et s’adaptent parfaitement aux peaux sensible, claires comme foncées. Fraiche et non grasse, leur texture est très hydratante. Mais n’oubliez jamais que les autobronzants ne contiennent aucun filtre solaire. Ils ne vous dispensent donc pas de soins protecteurs si vous vous exposez au soleil.

 

Brigitte-Fanny Cohen