Coup de jeune autour des yeux


Pour repousser les attaques du temps qui passe, les nouvelles armes anti-âge s’attaquent aux ridules autour des yeux!
A partir de 25 ans, l’activité cellulaire commence à ralentir. Invisible au début, ce processus génétiquement programmé s’affiche en premier sur la peau. Le vieillessement s’explique en effet par la combinaison de plusieurs facteurs dont la diminution de la production de collagène et de l’eslastine, principaux composants cutanés. Directement impactés, le derme et l’épiderme s’affinent et « s’affaissent » par endroit. Ce qui se passe à l’intérieur, se voit à l’extérieur : rides d’expressions, ridules sur le contour des yeux et des lèvres, taches brunes sur les mains, relâchement cutané sur le ventre et le décolleté…

A chaque ride, une riposte spécifique

Pour parfaire l’efficacité de leurs produits, les marques n’ont pas hésité à cibler le plus précisément possible les besoins de la peau. Pour ce faire, elles ont dissociés des différents types de rides auquels nous pouvons être confrontés. C’est autour des yeux que se manifestent les premières marques du temps. Parce que la peau y est sept fois plus fine qu’ailleurs, elle se fragilise plus rapidement. En clignant 10 000 fois par jour, la paupière est effectue un travail musculaire intense qui accélère le relachement cutané. Soumis aux caprices génétiques, mais aussi à la fatigue, au manque d’hygiène alimentaire et à la pollution, des petites ridules s’installent souvent sur le contour de l’œil dès 25 ans. Signes d’une micro-circulation capricieuse ou d’une déshydratation intense, ces petits sillons réclament des soins dont les spécificités sont multiples : hydratant, décongestionnant, raffermissant et veinotoniques. Dans leurs formules, des actifs naturels tels que l’algue bleue, les pépins de raisin, des extraits de camomille, de bleuet, de l’hammamélis, de la rose, des protéïnes de blé ou de la caféïne. En appliquant une petite quantité chaque jour, ces produits ciblés éliminent les toxines et l’épiderme se lisse. Pour augmenter leur efficacité, ne pas oublier l’hygiène de vie : des nuits réparatrices et l’absence de tabac sont un plus indéniable pour parfaire les résultats.

Brigitte-Fanny COHEN