Etre belle en dormant


Pendant que le corps se repose, les cellules se régénèrent. C’est le moment de profiter des soins de nuit pour être encore plus belle le jour. 

 

La peau est un précieux bouclier dédié à nous protéger des attaques de l’environnement. Une mission qu’elle mène chaque jour à bien, sous réserve qu’on en prenne soin. Pour ce faire, crèmes hydratantes, anti-age, filtres solaires, lotions nettoyantes et gommages lui prêtent main forte Ces trésors cosmétiques renforcent ses défenses naturelles et l’aident à mener le combat contre les agressions. Mais leurs prouesses ne suffisent cependant pas à réparer tous les dégats. Soumises aux ultra-violets, à la pollution, au chaud, au froid, au stress, les kératinocytes (cellules de l’épiderme et les phanères), meurent en grand nombre et l’organisme doit attendre la nuit pour qu’elles se reproduisent et reconstituent leurs bataillons.

 

Des molécules réparatrices

 

C’est en effet en se calquant sur les cycles du soleil que les cellules ajustent leur cycle de vie. Ainsi, lorsque le corps sommeille, l’organisme concentre toutes son énergie à activer ses mécanismes de réparation. Des anticorps sont alors produits afin d’évacuer les toxines assimilées pendant la journée et le système cellulaire booste sa production. Son créneau horaire de prédilection ? Entre 2 heures et 4 heures du matin. Un laps de temps pendant lequel les cellules cutanées se renouvellent trois fois plus vite que le reste de la nuit et huit fois plus que vers midi. A ce moment précis, tout ce qui peut favoriser l’activité cellulaire est le bienvenu, à commencer par les molécules réparatrices contenues dans les soins de nuit. Passé 30 ans, ces actifs spécifiques favorisent le renouvellement des cellules et pallient au ralentissement naturel de leur reproduction. Pour en profiter au maximum et les laisser pénétrer, il faut commencer par un parfait nettoyage avant d’appliquer sa crème : laits, mousses, lotions… Qu’importe ! L’essentiel est de préparer l’épiderme à recevoir et à absorber les actifs réparateurs des crèmes de nuit. Des crèmes à choisir, comme pour le jour, en fonction de la nature de sa peau. Enfin, l’âge est aussi un facteur à considérer pour adapter son soin. La qualité du sommeil diminuant au fil des ans, elle entraine avec lui celle du processus de renouvellement. On misera alors sur de puissants actifs qui agiront sur les rides et la perte de fermeté.

 

Brigitte-Fanny COHEN