La mer, un trésor pour la peau


Source inépuisable de bienfaits pour le corps et l’esprit, l’eau des océans déborde aussi de richesses cosmétiques. Sels reminéralisants, boues purifiantes, algues hydratantes, éponges exfoliantes… Laissez-vous submerger par une vague de douceur, cent pour cent naturelle.

Voilà des millénaires que l’homme se ressource dans le ventre de la mer. Il faut pourtant attendre les travaux de René Quinton au début du XXème siècle pour expliquer scientifiquement la passerelle qui relie le corps humain à l’élément marin. Le biologiste français s’est en effet appuyé sur les origines de la vie sur Terre pour démontrer que le plasma sanguin a la même constitution organique que l’eau de mer. Et puisque la vie de nos cellules dépend des minéraux et des oligo-éléments, il a semblé naturel aux laboratoires cosmétiques d’aller chercher à la source nos élixirs de beauté.

Le pouvoir des sels

Excellent pour éliminer les cellules mortes en douceur, cet exfolient naturel se transforme en délicieux soin hydratant dans un bain. Souvent aromatisés, mes sels libèrent en fondant leurs parfums et livrent à la peau leurs trésors minéraux.

La magie des boues

Issues de sédiments marins, les boues argileuses sont incroyablement riches en minéraux. Utilisées en masque visage, enveloppement corps ou en bain, elles n’ont pas leur pareil pour tonifier et adoucir la peau.

La richesse des algues

Ces végétaux marins ont de nombreuses vertus sur l’organisme. Au service de notre beauté : les algues bleues, riches en protéines, en vitamine B12, F et E et en béta-carotène, sont les alliés de nos cellules contre les radicaux libres et sont utilisées pour leur action sur la fermeté cutanée. Les algues rouges, très concentrées en minéraux et oligoéléments font des miracles sur les épidermes déshydratés. Quant aux algues brunes, célèbres pour leur taux élevé en iode, elles sont utilisées dans des protocoles amincissants, en institut ou en thalassothérapie.

Brigitte-Fanny Cohen