SOLEIL : LES YEUX DES ENFANTS SONT-ILS PLUS VULNÉRABLES ?


Nous savons désormais que le soleil est dangereux pour la peau délicate des bébés et des jeunes enfants. Savez-vous qu’il peut l’être aussi pour leurs yeux ?
Les yeux des enfants, et particulièrement des enfants très jeunes, sont beaucoup plus exposés à la lumière que ceux des adultes parce que leur pupille est plus large et que leurs tissus sont parfaitement transparents. « C’est pourquoi la transmission des UVA, et même des UVB, est presque totale chez les bébés : avant un an, 90% des UVA, et plus de 50% des UVB parviennent à la rétine…contre environ 60% des UVA et 25% des UVB à 13 ans. En revanche, après 25 ans, ces quantités d’UV s’affaiblissent, arrêtées par le cristallin. Plus on vieillit, plus les tissus de l’œil deviennent légèrement opaques », précise le Dr Béatrice Lebail, ophtalmologiste à Paris. Pas de panique : les altérations provoquées par les UV dans la rétine sont très rapidement réparées par le formidable pouvoir de renouvellement cellulaire des enfants en bonne santé, sans carences alimentaires ou vitaminiques.

Penser l’avenir visuel des bébés

Mais la prudence reste de mise : les effets à long terme peuvent poser problème. Selon les spécialistes, il serait fort probable que la cataracte de personnes âgées soit liée, en partie, à une trop grande exposition des yeux des enfants. A bannir à tout prix : les lunettes de soleil-« jouets ». « Ces gadgets en plastique ou en verre sont totalement inefficaces. Et dangereux : ces verres foncés ne sont absolument pas filtrants. Conséquence : derrière ces verres, la pupille se dilate et s’agrandit, ce qui permet à un nombre encore plus important de rayons UV de pénétrer dans l’œil », avertit le Dr Lebail. Il faut offrir à ces chérubins de vraies protections solaires et demander conseil à l’opticien. C’est vrai, peu de bébés ou de jeunes enfants acceptent sans rechigner de porter des lunettes de soleil : dans ce cas, il faut au minimum un chapeau à large bord, qui mette à l’abri leur nuque et leurs yeux. L’été à la plage, bien sûr, il ne faut pas les exposer entre midi et seize heures : une mesure essentielle qui permet de protéger leur peau fragile et leurs yeux sensibles.

 

 

Brigitte-Fanny Cohen