La trousse santé du voyageur


Destination mer ? Montagne ? Campagne ? Pays exotiques ? Dans tous les cas, vous devez penser à constituer votre trousse du voyageur. Votre pharmacien peut vous aider à la personnaliser en fonction de votre lieu de vacances et des membres de la famille qui vous accompagnent…

La trousse passe-partout !

Elle restera dans votre valise mais vous vérifierez régulièrement les dates de péremption …
Votre pharmacien évitera de vous donner toutes les formes inadéquates en voyage : suppositoires qui fondent à la chaleur, sirops trop lourds et trop gros …
Vos indispensables couvriront tout le spectre des petites maladies et blessures que vous pourrez contracter en voyage : laxatif (en cas de constipation), antidiarrhéique, antispasmodique (contre les douleurs digestives ou gynécologiques), antiacides (pour réguler l’effet des plats exotiques épicés !), antihistaminique (contre les allergies y compris l’allergie solaire : lucite estivale), antiallergique local (collyre à base de cromoglycate de sodium et spray nasal à base de béclométasone), sérum physiologique unidose (pour le lavage nasal et oculaire et la désinfection des plaies), compresses, sparadrap, pansements divers y compris anti-ampoules, soin anti-brûlure, arnica contre les coups, pastilles ou collutoire pour la gorge et bien sûr paracétamol et Ibuprofène. Et les petits « plus » matériels : pince à échardes, thermomètre, pompe aspi venin.
Vous voilà paré…

Cap sur l’océan…

En plus de la trousse de base, vous ajouterez quelques produits indispensables si vous partez à la mer : bien sûr une protection solaire adaptée à chaque membre de la famille (6 cuillers à café à chaque application) et un réparateur cutané post coup de soleil, un antiseptique local en cas de piqûre d’oursin, de méduse, de vive (exposer la piqûre à la la chaleur – cigarette ou allume-cigare – puis la baigner dans de l’eau chaude pour éliminer le venin, thermolabile à 50°c).

A l’assaut des sommets !

En montagne, vous emporterez en plus avec vous: des décontracturants (contre les douleurs et courbatures), un collyre apaisant et des lunettes haute protection, une protection solaire a indice maximal, des bandes crêpe ou auto-adhésives en cas d’entorse, un spray froid en cas de douleurs tendineuses, des soins antiperspirants contre la transpiration des pieds, un gel antibactérien pour garder une bonne hygiène des mains.

Vacances exotiques…

Et si vous partez à l’étranger : anti-moustiques (répulsifs cutanés et répulsifs pour vêtements car 40% des piqûres se font à travers les vêtements), moustiquaire imprégnée, diffuseur électrique, produits de désinfection de l’eau si l’on ne peut la faire bouillir (pendant 5 minutes). Prévoir aussi un antibiotique (sur prescription).

A ne pas oublier…

  • Une photocopie des ordonnances correspondant à vos traitements habituels
  • Votre carte de groupe sanguin
  • Votre carnet de santé (ou de vaccinations)
  • Vos justificatifs d’assurance et de mutuelle
  • Pour vos enfants sous la responsabilité de personnes ne détenant pas l’autorité parentale: une lettre autorisant une intervention médicale ou chirurgicale d’urgence.